«

»

Jan 07 2017

Meilleurs voeux 2017

Vœux du Président pour 2017

 voeux-2017bis

            Les membres du Comité de pilotage de l’APSH se joignent à moi pour vous présenter nos meilleurs vœux pour l’année 2017 au cours de laquelle nous continuerons à mener toutes les actions possibles pour améliorer notre Environnement et essayer d’éviter ainsi de nouvelles pathologies.  Nous vous remercions pour tous les soutiens que vous nous avez apportés depuis la création de l’APSH en 2008.

 

            L’APSH a été créée initialement pour lutter contre l’implantation de l’Incinérateur FLAMOVAL

 

            Elle continue ses actions et reste opposée à ce mode de traitement de déchets qui est responsable d’une pollution inutile avec les conséquences sanitaires que nous connaissons. De plus, nous brûlons des matières premières qui pourraient être recyclées et réemployées dans des filières qui créeraient par ailleurs de nombreux emplois. Enfin, alors que les finances collectives sont en péril, ce mode de traitement de déchets est particulièrement coûteux.

 

            Tout ce que nous avions prédit en informant les responsables de ce projet s’est confirmé avec en particulier un surdimensionnement avéré de l’incinérateur, obligeant de ce fait les gestionnaires actuels de cet outil à chercher d’autres déchets à brûler.

 

            Nous avions également alerté sur les dangers sanitaires de l’émission des particules fines et ultra fines et l’OMS a reconnu récemment celles-ci comme cancérigènes. Un nouveau recours juridique est actuellement en cours.

 

            L’incinération des déchets n’est pas notre seul combat. C’est la raison pour laquelle, nous vous invitons à venir à la soirée d’information sur les perturbateurs endocriniens qui aura lieu le Mercredi 8 février à 20 h 30 salle des fêtes de Saint Martin Lez Tatinghem.

 

           Cette soirée est particulièrement d’actualité. En effet, 100 scientifiques spécialistes des perturbateurs endocriniens ont lancé une pétition à destination de la commission européenne intitulé « HALTE A LA MANIPULATION DE LA SCIENCE ».

 

            Par ailleurs l’enquête ELFE sur la contamination des femmes enceintes montre que celles-ci sont exposées de façon quasi générale.

 

            Cette soirée, vous informera sur les dangers des perturbateurs endocriniens mais également sur les moyens d’en limiter votre exposition.

 

            Nous serions très heureux de vous y accueillir nombreux.

                                                                                 

                                                                               

                                                                                 Docteur Philippe RICHARD

                Président de l’APSH